Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

De la souffrance à l’espace de paix du silence

Publié le par Laurent Caigneaux

 

De la souffrance à l’espace de paix du silence

 

Les 16 et 17 juin  

 

 

 

La souffrance apparaît, se manifeste lorsqu’il y a un écart, une distance entre la réalité telle qu’elle est et telle que nous la désirons. Son intensité est en lien avec le degré de résistance à l’instant présent.

 

Celle-ci est entretenue par la boucle pensée/émotion et cesse lorsque nous acceptons ce que nous vivons. Lorsque la souffrance cesse, nous entrons, nous sommes absorbés dans l’espace du silence, nous devenons cet espace silencieux.

 

Au cours de ce séminaire, je vous propose de vivre divers exercices et méditations contribuant à reconnaître, à plonger à travers, au-delà de votre émotion et accueillir l’espace infini du silence et vous accueillir tel que vous Etes dans l’instant.

 

Programme :

 

Le mécanisme de la souffrance.

Les jeux relationnels/psychologiques pour l’obtention de l’énergie des autres et le pouvoir, fonctionnement de l’Homme coupé sa Source.

Pratiques de kototama (sons énergétiques et méditatif) permettant de faciliter la reconnaissance de l’espace du silence intérieur.

Méthode de retour à soi dans l’espace du silence lors d’une identification aux émotions ou d’une difficulté à les vivre.

Méditations, temps de vivances dans le silence.

Questions/réponses, partages d’expériences.

 

Horaires : 9 h 30 – 13 h et 14 h 30 - 18 h.

 

Lieu du stage : Les Ateliers Améthystes, 2 rue des argentières 21000 Dijon.

Prix du stage : 160 €.

 

L’inscription est validée après réception du bulletin accompagné d’un versement de 50 €. En cas d’annulation de votre part par courrier moins de 14 jours avant le début du stage, cette somme sera retenue.

 

Thérapeute, je pratique la méditation, le magnétisme, le reiki, le kototama, le jin shin jyutsu et la spagythérapie. Ce stage est le fruit de mon cheminement auprès de divers enseignants et de mes expériences de vie.

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez me contacter au : 06 89 73 23 52 ou 03 80 63 82 72 ou à laurent21c@hotmail.com .

Visitez mon blog : http://laurentcaigneaux.over-blog.com/ .

 

 

Bulletin d’inscription :

 

De la souffrance à l’espace de paix du silence : 16 et 17 juin

 

A retourner à Caigneaux Laurent, 5 B rue Maurice Ravel 21000 Dijon.

 

Nom :............................................................Prénom :.................................................

Adresse :..........................................................Code postal :................................

Ville :.............................................................Téléphone :.........................................

Email :.................................................................

 

Je verse la somme de 50 € pour confirmer mon inscription, par chèque libellé à l’ordre de : Laurent Caigneaux. Le solde sera versé en début de stage. Pour d’autres modalités de paiement, n’hésitez pas à me contacter.

 

 

Signature :

 

Publié dans Méditation

Partager cet article

Repost 0

Silence selon Léonard Jacobson

Publié le par Laurent Caigneaux

Silence

 

 

 

essendilene-2007-136.jpg(Photo Laurent Caigneaux)

 

 

 

Lorsque vous devenez pleinement présent, les pensées s’arrêtent et votre mental est silencieux. Vous n'essayez pas d'arrêter les pensées. Il se trouve simplement que vous devenez présent. Les pensées s’arrêtent parce que vous devenez présent, parce que les pensées sont toujours au sujet du passé ou de l'avenir.

Vous ne pouvez pas penser à l'instant présent. Vous devriez sortir de l'instant présent pour y penser. Donc, si vous devenez entièrement présent à quelque chose qui est en fait ici, maintenant, vous devez émerger hors du mental et du monde de la pensée. Il ne peut en être autrement. Un changement notable se produit en vous, c’est le passage du monde mental du passé et de l'avenir dans le monde du maintenant.

Vous ne pouvez pas arrêter les pensées. C’est impossible. L'effort même pour arrêter les pensées est un renforcement du processus de la pensée. Tout ce que vous pouvez faire est vous détendre, noter que vous êtes dans le mental, et puis soyez présent à ce qui est toujours présent. Si en ce moment vous pouvez le voir, l'entendre, le sentir, le goûter, le toucher ou le sentir, alors il s’agit du moment présent.

Ce n'est pas quelque chose dont vous vous souvenez ou que vous imaginez dans votre mental. Ainsi vous pouvez être présent avec cela. Vous ne pensez pas à son existence. C’est actuellement ici, maintenant, ainsi vos pensées s'arrêtent et vous éprouvez un profond sentiment de paix lorsque votre mental devient silencieux.

Mais il y a un niveau encore plus profond de paix et de silence qui attend d’émerger, alors que vous devenez de plus en plus présent. Alors que votre mental devient plus silencieux, une porte intérieure est ouverte, permettant un silence infini et éternel d’émerger. Ce silence infini et éternel est l'essence même de votre être. Il est votre vraie nature. Il est l'essence de toute existence. Il est l'éternelle présence silencieuse de la conscience pure. Il est le «JE SUIS» en vous. Cette dimension en vous existe en ce moment et uniquement ce moment. C’est cette dimension en vous qui existe dans l'Unicité.

C’est votre nature de Bouddha. C’est le Christ en vous, qui existe dans l'Unicité de Dieu. C’est l'homme éveillé. C’est la femme éveillée.

Leonard Jacobson
 
Page originale traduite par Christine – Vous êtes invités à partager ce texte à condition de respecter son intégralité et d'en citer la source:http://du-tout-et-du-rien.blogspot.com/

Publié dans Inspirations

Partager cet article

Repost 0