Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aucune réalisation selon Tony Parsons

Publié le par Laurent Caigneaux

Aucune Réalisation

http://www.espace-et-sport.com/sites/default/files/imagecache/product_full/fiches/3%20GALETS.jpg



Pour moi la première prise de conscience de l'illumination, ou de la nature de ce que je suis vraiment, n'est pas quelque chose ce qui peut être exprimé. Ce qui est arrivé ne peut même pas etre appelé une expérience, parce que l'experimentateur séparé devait être absent pour cela pour que cela émerge.

Pourtant, ce qui a accompagné cet incident a été une prise de conscience d'une telle étendue simple et d'un contenu si révolutionnaire qu'il m'a laissé impressionné et tout à fait seul.

Une des choses que j'ai pu voir est que l'illumination arrive quand il a été admis qu'elle ne peut pas être accomplie.

Les doctrines, processus et les sentiers progressifs qui cherchent l'illumination exacerbent seulement le problème en renforçant l'idée ce que le moi peut trouver quelque chose qu'il suppose avoir perdu. C'est ce même effort, cet investissement dans l'identité du soi qui recrée constamment l'illusion de la séparation de l'unité. C'est le voile que nous croyons exister. C'est le rêve d'individualité.


Cela ressemble à quelqu'un qui imagine etre dans un trou profond dans la terre et pour s'enfuir creuse plus profond et plus profond, en lançant la terre derrière lui et en recouvrant la lumière qui est déjà là.

L'effet probable de cet effort extrême pour devenir ce que je suis déjà, est que finalement je me laisse tomber par terre épuisé et me rende.

Dans ce lacher prise une autre possibilité peut survenir. Mais la tentation d'éviter la liberté par la sanctification de la lutte est très attrayante.

La lutte dans le temps n'entraine pas la libération.

La vie n'est pas une tâche. Il n'y a absolument rien a atteindre sauf la prise de conscience qu'il n'y a absolument rien a atteindre.

Aucun effort ne persuadera jamais l'unité d'apparaître. Tout ce qui est nécessaire est un saut dans la perception, une facon de voir différente, déjà inhérente mais non reconnue.

 

Tony Parsons

 

Source : link

Publié dans Inspirations

Partager cet article

Repost 0

La connexion divine selon Claudette Vidal

Publié le par Laurent Caigneaux

La connexion divine


http://www.visoflora.com/images/original/pensee-sauvage-visoflora-9365.jpg

La plupart des gens sont heureux lorsque les circonstances leur sont favorables et malheureux lorsqu'elles leur sont défavorables. Ils vivent à partir d'un cadre de référence divisé en deux où se côtoient ce qu'ils aiment et ce qu'ils n'aiment pas. C'est la voie de la dualité.

Le chemin spirituel que je propose passe par la découverte de qui vous êtes vraiment et permet de vous établir dans la plénitude de l'instant présent. Ne plus être à la merci des évènements, savoir que l'extérieur ne peut plus perturber l'intérieur, vivre dans la paix et la confiance, est notre nature véritable. Nous n'avons rien à faire pour créer cela, le bonheur est notre nature intrinsèque. Faire quoi que ce soit pour le créer revient à essayer de créer le silence. Il suffit de se taire pour pouvoir l'apprécier. Pour trouver le bonheur, il est nécessaire de lâcher prise et d'accueillir tout ce qui se présente jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien. Cet espace infini c'est vous, l'Éternel.

 Je réponds à quelques questions.

Q. Comment peut-on établir la connexion avec le divin ?


R. Dans un premier temps, sachez que cette idée de connexion n’existe pas. Il s'agit d’une perspective de personnes qui sont divisées, pas unifiées. Qui se connecte à qui ? C’est comme s’il y avait deux personnes. Là nous sommes en plein dans la dualité. On repère ici une identité qui se croit déconnectée et une identité qui veut se connecter. C’est ça la particularité de l’ego, il se croit séparé du reste.
Savez-vous que plusieurs personnes n’ont plus à se connecter, car elles ont réalisé leur nature véritable ? Elles ont reconnu, non pas intellectuellement, mais par le biais de l’expérience, que leur nature véritable n'est pas humaine, mais spirituelle. Nous ne sommes pas des êtres humains cherchant notre nature spirituelle, nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

Lorsqu'une personne s'éveille à qui elle est vraiment, elle n'a plus besoin de se connecter, elle reconnaît qu’elle est ce que d'autres cherchent à l'extérieur d'eux. Il n'y a donc pas de connexion à faire, il s'agit plutôt de prendre conscience de qui nous sommes vraiment. Tant que cette reconnaissance n’a pas eu lieu, on essaie de créer la connexion pour se défaire de l'illusion de la séparation. C'est une tentative compréhensible, mais inutile.

Parmi les moyens les plus souvent utilisés pour « favoriser la connexion », on retrouve la méditation et le contact avec la nature. D’autres utilisent la musique, la danse ou le lien avec les enfants. Il est également possible d’arriver à se « connecter » sans recourir à un moyen particulier, simplement en mettant son attention à l'endroit d'où partent les pensées. Il y a une panoplie d’autres façons d'y parvenir. Il s'agit de moyens visant à faciliter le lâcher prise de notre identité pour laisser place à quelque chose d'infini et d'éternel. L'être est toujours présent, mais souvent ignoré par le «je» qui prend toute la place.

Q. Comment sait-on que l'on a établit la connexion ou que l’on est fusionné avec le divin ?


R. Des sentiments de plénitude, de sérénité, de paix ou de joie profonde sont ressentis. Certains ressentent aussi une grande liberté, d’autres des élans d’amour.
Il s'agit bien sûr d'une rencontre «ici et maintenant».
Il n’y a plus cette impression de séparation, tout est unifié. Il n’y a qu’un espace immense, infini. Cet espace est à la fois vide et en même temps il contient toutes choses en potentiel. Tout est léger et simple à la fois.

Q. Qu’est-ce qui fait que nous perdons facilement cette connexion ?


R. C’est l’identification à notre «moi» qui crée l’illusion de la «déconnexion» comme vous dites. En s’identifiant au «moi» notre espace devient une réalité terrestre soumise aux mêmes lois de toutes les réalités terrestres et s’exprime dans la dualité, c’est-à-dire à travers le bien et du mal, la joie et la souffrance, etc. Ce sont nos croyances qui favorisent l’identification. Nous croyons que nous sommes quelqu’un alors que nous sommes un espace de potentialité. Quand l'être se reconnaît lui-même, il retrouve l'unité, la paix.

Claudette Vidal

Publié dans Inspirations

Partager cet article

Repost 0

Energies et silence intérieur, le 21 octobre

Publié le par Laurent Caigneaux

  Energies et silence intérieur

   

Le 21 octobre

   

   http://www.e-monsite.com/s/2009/08/16/fleursedelweiss//89681584edelweiss-dw-wissen-200762g-jpg.jpg       

 

 Le but de cette journée est de reconnaître en vous l'espace du silence et de la présence à soi dans le corps, notamment par la marche consciente, les kototama et le contact avec les diverses énergies de la nature.

 Celle-ci se déroulera dans la campagne dijonnaise.

Au cours de cette journée, vous expérimenterez et rencontrerez diverses énergies et consciences végétales qui nous entourent dans la nature.

 


Nous irons dans quelques combes secrètes de la côte dijonnaise.

Ce stage est l'occasion pour se retrouver, une pause pour soi, un temps de ressourcement afin de bien préparer l'automne approchant et, une possibilité d'acquérir différents outils permettant de prolonger dans le quotidien les vécus de cette journée.

 

Programme :

 

Déplacement conscient, lent, silencieux dans la nature.

Connexion et méditations avec diverses consciences végétales : essences variées d'arbres, plantes, mousses et fougères.

Soins quantiques végétal.

Méditations guidées, visualisations, assise silencieuse.

Pratiques énergétiques et/ou sonores de purification, de centrage.

Les portes énergétiques : minérales ou végétales.

Les arbres maîtres.

Transmission d’une initiation renforçant votre capacité à Etre dans l’ici et maintenant.

(Programme donné à titre indicatif, d'autres éléments pour être ajoutés en fonction du déroulement du stage et des participants).

 

Horaires : 9 h 30 - 18 h 30


Lieu du stage : rendez vous au 5 rue Maurice Ravel à Dijon, le déplacement sur le lieu de stage s'effectue en co-voiturage.


En cas de pluie, la journée sera annulée ou reportée à une date ultérieure.

 

Coût de la journée : 65 €.

 

L’inscription est validée après réception du bulletin accompagné d’un versement de 30 €. En cas d’annulation de votre part par courrier moins de 14 jours avant le début du stage, cette somme sera retenue.

 

Thérapeute, je pratique la méditation, le magnétisme, le reiki, le kototama, le jin shin jyutsu et la spagythérapie. Je m’inspirerai de ces disciplines au cours de ce week-end et de mes diverses expériences de vie.

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez me contacter au :

06 89 73 23 52 ou 03 80 63 82 72 ou à laurent21c@hotmail.com.

 

 

 

 

Bulletin d’inscription :  

Energies et silence intérieur, le 21 octobre

 

 

A retourner à Caigneaux Laurent, 5 B rue Maurice Ravel 21000 Dijon.

 

Nom :........................................................Prénom :.....................................................

Adresse :................................................Code postal :............................................

Ville :........................................................Téléphone :...............................................

Email :.......................................................

 

Je verse la somme de 30 € pour valider mon inscription, par chèque libellé à l’ordre de : Laurent Caigneaux. Le solde sera versé en début de stage. Pour d’autres modalités de paiement, n’hésitez pas à me contacter.

   

Signature :

Partager cet article

Repost 0

Rencontre avec les dévas, le 7 octobre

Publié le par Laurent Caigneaux

Rencontre avec les Dévas   

   

Le 7 octobre

  fee.jpg  

 

        

 

 

Le monde des Dévas est vaste et peuplé. Il contient notamment les entités de la dimension angélique, et les esprits de la nature, les élémentaux. Vous vivrez divers exercices renforçant la reliance avec les anges qui facilitent la connexion aux élémentaux.

Ensuite nous cheminerons dans la nature et nous rencontrerons quelques fées, gnomes, faunes, ondines, elfes, sylphes, licorne et dragon.

La rencontre avec ces diverses entités ont entre autres des effets harmonisant ou purifiant au niveau de vos énergies intérieures (air, terre, eau, feu).

 

 

Programme :

 

Connexion aux énergies angéliques et aux maîtres des éléments (air, terre, eau, feu) par divers sons vibratoires et méditation guidée.

Déplacements conscients silencieux dans la nature.

Rencontre avec les esprits de la nature, initiations aux énergies correspondantes.

Soins de la part des esprits de la nature.

Apprentissage d’un protocole de soin pour les arbres, en partenariat avec les esprits de la nature.

Cours théorique : les élémentaux, résonance au niveau des différents centres énergétiques et interactions sur l'aura.

 

Horaires : 9 h 15 - 18 h 30.

 

Lieu du stage : dans la nature dans les environs de Dijon. Nous nous rendrons sur le lieu du stage en covoiturage, rendez vous au 5 B rue Maurice Ravel. En cas de pluie, la journée sera reportée à une date ultérieure.

 

Coût de la journée : 65 €.

 

L’inscription est prise en compte après réception du bulletin accompagné d’un versement de 30 €. En cas d’annulation de votre part par courrier moins de 14 jours avant le début du stage, cette somme sera retenue. 

 

Thérapeute, je pratique la méditation, le magnétisme, le reiki, le kototama, le jin shin jyutsu, la spagythérapie. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez me contacter au : 06 89 73 23 52 ou 03 80 63 82 72 ou à laurent21c@hotmail.com.

 

 

 

.............................................................................................................................................................................

 

Bulletin d’inscription : Rencontre avec les dévas, le 7 octobre

 

A retourner à Caigneaux Laurent, 5 B rue Maurice Ravel 21000 Dijon.

 

Nom :................................................Prénom :.....................................................

Adresse :...............................................Code postal :....................................

Ville :................................................Téléphone :...............................................

Email :........................................................................

 

Je verse la somme de 30 € pour confirmer mon inscription, par chèque libellé à l’ordre de : Laurent Caigneaux. Le solde sera versé en début de stage. Pour d’autres modalités de paiement, n’hésitez pas à me contacter.

   

Signature :

 

Publié dans Esprits de la nature

Partager cet article

Repost 0