Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rencontre avec les dévas, le 5 mai

Publié le par Laurent Caigneaux

Rencontre avec les Dévas   

   

Le 5 mai 

 

 

 

  http://whitneycarter.files.wordpress.com/2012/05/fantasy-dragon.jpg

 

 

 

 

 

Le monde des Dévas est vaste et peuplé. Il contient notamment les entités de la dimension angélique, et les esprits de la nature, les élémentaux. Vous vivrez divers exercices renforçant la reliance avec les anges qui facilitent la connexion aux élémentaux.

Ensuite nous cheminerons dans la nature et nous rencontrerons quelques fées, gnomes, faunes, ondines, elfes, sylphes, licorne et dragon.

 

 

Programme :

 

Connexion aux énergies angéliques et aux maîtres des éléments (air, terre, eau, feu) par divers sons vibratoires et méditation guidée.

Déplacements conscients silencieux dans la nature.

Rencontre avec les esprits de la nature, initiations aux énergies correspondantes.

Soins de la part des esprits de la nature.

Apprentissage d’un protocole de soin pour les arbres, en partenariat avec les esprits de la nature.

Cours théorique : les élémentaux, résonance au niveau des différents centres énergétiques et interactions sur l'aura.

 

Horaires : 9 h 15 - 18 h 30.

 

Lieu du stage : dans la nature dans les environs de Dijon. Nous nous rendrons sur le lieu du stage en covoiturage, rendez vous au 5 B rue Maurice Ravel.

En cas de pluie, la journée sera reportée à une date ultérieure.

Pévoir de quoi prendre des notes et de quoi se restaurer et s'hydrater.

 

Coût de la journée : 65 €.

 

L’inscription est prise validée après réception du bulletin accompagné d’un versement de 30 €. En cas d’annulation de votre part par courrier moins de 14 jours avant le début du stage, cette somme sera retenue. 

 

Thérapeute, je pratique la méditation, le magnétisme, le reiki, le kototama, le jin shin jyutsu, la spagythérapie. J’ai aussi pratiqué les arts martiaux - karaté et aïkido - et le qi-qong.  Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez me contacter au : 06 89 73 23 52 ou 03 80 63 82 72 ou à laurent21c@hotmail.com

 

 

 

.............................................................................................................................................................................

 

Bulletin d’inscription : Rencontre avec les dévas, le 5 mai

 

A retourner à Caigneaux Laurent, 5 B rue Maurice Ravel 21000 Dijon.

 

Nom :................................................Prénom :.....................................................

Adresse :...............................................Code postal :....................................

Ville :................................................Téléphone :...............................................

Email :........................................................................

 

Je verse la somme de 30 € pour confirmer mon inscription, par chèque libellé à l’ordre de : Laurent Caigneaux. Le solde sera versé en début de stage. Pour d’autres modalités de paiement, n’hésitez pas à me contacter.

   

Signature :

Publié dans Esprits de la nature

Partager cet article

Repost 0

Le printemps et l'élément bois.

Publié le par Laurent Caigneaux

Le printemps et l'élément bois

 

 

 

http://www.chine-culture.com/images/sinogramme/zi-mu.jpg

 

 

 

Le printemps débute après l'intersaison Terre, à partir du nouvel an chinois. Cette saison a une durée de 10 semaines.


"Le printemps est la saison de l'élément bois

 

Le printemps commence quand la nature s'éveille après le long silence froid de l'hiver. C'est le premier frémissement qui annonce toute une saison d'épanouissement, d'extériorisation, de la montée de la sève, de la germination des plantes, de la floraison, de la dissémination des pollens...La nature reprend vie et s'embellie.

Il est souvent annoncé par un brusque changement de climat avec des orages et des coups de tonnerre.

 

Le printemps est représenté par deux trigrammes :

- le tonnerre ou Tchen (震)

 

 

http://astrohomepage.fr/oracle_yiking_trigrammes_zhen.png

 

 

Il est aussi nommé l'éveilleur. Placé en direction de l'est, il inaugure l'année. Il est dit à son propos : tous les êtres prennent naissance dans le signe de l'éveilleur, les germes et les bourgeons font leur apparition. Il symbolise la promptitude. C'est le mouvement le plus rapide capable de réveiller la nature endormie par le froid de l'hiver. Le trigramme Tchen est le fils aîné qui prend le commandement avec énergie et puissance. Un trait yang apparaît sous deux traits yin et exerce une puissante poussée vers le haut. Ce mouvement est si violent qu'il suscite l'effroi. Il a pour image le tonnerre qui jaillit de la terre et dont l'ébranlement provoque crainte et tremblement.

 

- le vent ou Souen (巽)

http://astrohomepage.fr/oracle_yiking_trigrammes_xun.png

 

Il est aussi nommé le doux. Il souffle en direction du sud, il a pour vocation de disperser. Son action complète celle du tonnerre. Le doux aide tous les êtres à devenir purs et à s'épanouir dans la douceur du climat du printemps.

Souen c'est la brise qui favorise le déploiement de la végétation sur toutes les terres. Souen, le vent est aussi nommé l'indécis, pareil au vent qui change de direction. Il incarne l'indécision par caprice, par humeur toujours changeante. Il représente aussi la véhémence, comme ci trigramme pouvait se transformer en son contraire, le tonnerre. " (1)


Souen représente la fille aînée. Il a comme image le vent ou le bois, comme propriété la douceur qui pourtant pénètre à la façon du vent ou du bois qui pousse ses racines. Le principe obscur, qui est en lui-même rigide et immobile, est dissous par la pénétration du principe lumineux qui se l'assujettit doucement. Dans la nature, c'est le vent qui disperse les nuages amoncelés et crée la clarté sereine du ciel. Dans la vie humaine, c'est la clarté pénétrante du jugement qui anéantit toutes les sombres arrière-pensées. Dans la vie sociale, c'est l'influence d'une personnalité marquante qui démasque et dissipe toutes les intrigues nouées dans l'ombre.


 

 

Les méridiens Vésicule biliaire (23 h à 1 h) et Foie (1 h à 3 h) correspondent au niveau énergétique à la saison du printemps et à l'élément Bois. 

 

 

"Le Foie est l’organe représentatif de l'élément Bois. Le Bois a des caractéristiques spécifiques que l’on retrouve au niveau du mental et des pensées, au niveau émotionnel et au niveau physique. Ce qui signifie que des pensées Bois ne sont pas comparables à des pensées Feu ou Terre.

 

Pour comprendre cela il suffit de s’intéresser à la physiologie du Bois, qui est caractérisée par un mouvement vers le haut et en spirale (comme les arbres), accompagnée de dynamisme ou d’impulsion. Le Foie va donc insuffler une mise en tension, une pression, dans tous les domaines : mentalement les pensées sont nombreuses, actives et impulsives. La réactivité est importante et la personne s’emballe très vite, elle monte sur ses grands chevaux surtout si elle n’a pas travaillé sa désidentification aux évènements environnants.

 

Ce mouvement spécifique du Bois met aussi une tension dans le corps émotionnel qui peut s’exprimer avec violence si les choses ne se passent pas comme le Foie l’avait  planifié. En effet  le  Foie est qualifié de ministre des armées, il fait des projets, il monte des stratégies sur le plan mental, mais lorsque la vie ne lui permet pas la réalisation de ses objectifs, il fomente la colère, la rébellion en excitant le corps émotionnel et de fait, le corps physique s’agite. Puisque le Foie contrôle tous les muscles et les ligaments et que l’énergie monte, le visage s’empourpre, les poings se serrent, le cou se dilate, les muscles tremblent et se contractent, tout le comportement Bois devient colérique. Le Foie en bon capitaliste, thésaurise l’énergie sous forme de glucose et de glycogène pour nourrir cette activité musculaire et donner libre cours à l’activité physique ou au courroux. Regarder une personne qui a un Foie mal réglé : elle cherche frénétiquement un objet, elle s’énerve, elle bouscule tout, repose violemment ce qu’elle vient de déplacer en pestant, criant, elle se cogne ce qui augmente sa colère, dans son emportement elle profère des paroles qui lui donneront du remords, sa mâchoire est serrée, ses épaules tendues et remontées ; elle se prépare à passer une nuit d’insomnie et de crampes avec des spasmes dans les jambes.

 

Le tableau n’est pas meilleur pour ceux qui ont un Foie déficient (insuffisance hépatique), ils doutent, ils n’osent pas, ont du mal à se décider (fonction vésiculaire), tout se bouscule en désordre dans leur tête, ils se sentent comme paralysés, impuissants, ils n’agissent pas au bon moment et accumulent des regrets de ne pas avoir dit, de ne pas avoir pu agir.

 

L’activité psychique dévolue au Foie est appelée Hun  魂 : un idéogramme qui comprend le nuage et qui indique que l’imagination voit défiler dans l’intellect des images changeantes sous le vent du désir ou des passions. Ce Hun peut bien sûr servir la créativité mais aussi la domination et la capacité de manipulation tant sur soi-même que sur les autres. Si on combine l’imagination avec l’impulsion et l’activité musculaire, on comprend vite le rôle que joue le Foie dans l’activité sexuelle. D’ailleurs de nombreux points des méridiens Foie sont en relation directe avec la sexualité et les organes génitaux ; pas étonnant que la sexualité soit parfois impulsive et qu’elle fasse monter l’énergie du bas ventre vers le visage entraînant la rougeur des pommettes. Lorsqu’elle est incontrôlée l’énergie sexuelle sous l’emprise du foie, entraîne les violences et l’aveuglement, jusqu’à commettre l’irréparable. L’alcool ayant un impact sur le filtre hépatique en l’échauffant, il accentue cette dynamique et la perte de contrôle. Cependant une consommation modérée peut désinhiber les individus "Bois coincés" en activant la sécrétion de dopamine et l’excitation mentale propice aux rapprochements physiques. La dilatation astrale  augmente le sentiment d’empathie et d’attraction.

 

La personnalité Foie en plénitude pousse au rôle de leader, au comportement de guerrier qui trace sa vie en imposant ses opinions, sa vision, sans hésiter à écarter plus ou moins activement ceux qui feraient obstacle à ses ambitions. Il suffit de se remémorer les discours des dictateurs pour observer l’excès de Bois qui provient trop souvent d’une peur cachée, de la dissimulation d’une faiblesse ou d’une impuissance venant de l’Eau et donc des Reins, qui ne nourrit pas le Bois.

 

La physiologie énergétique permet de clarifier les comportements humains dans l’imbroglio du mental-émotionnel-physique, et de suggérer un équilibre à l’intérieur de la modalité bois et entre les 5 éléments. Le Foie doit ainsi être harmonisé dans son Yin et dans son yang, et dans sa relation avec la vésicule biliaire qui représente le Yang du Bois, mais aussi dans sa communication énergétique avec les autres éléments Feu, Terre, Métal, et Eau et les organes correspondant.

 

Les textes traditionnels indiquent que le Foie est lié à la vision, mais aussi à la vision interne quand le regard se retourne comme dans le caractère Meng   , le rêve. L’activité du Foie permet le rêve, procure une lecture psychique du sang pendant la nuit afin d’éviter une mémorisation trop importante dans les organes, des évènements stressants de la journée et de produire « du mauvais sang ». Si le Foie est en hyperactivité les rêves sont nombreux, rapides, et avec un contenu belliqueux où l’agressivité s’exprime abondamment. Un Foie hyperactif implique des colères a-priori et un Foie déficient des colères a-posteriori. Cette relation du Bois-Foie avec la vision se confirme d’ailleurs en physique des particules puisque la vision portée sur une particule jumelle d’une autre modifie son dynamisme, sa trajectoire et son comportement. Ceci explique que le regard doit suivre les mouvements en Taï ji Quan pour préparer les muscles et les tendons à une activité qui ne doit pas outrepasser la physiologie musculaire sinon l’élongation sera au rendez-vous. Ne dit on pas en ostéopathie que l’oeil est le phare des fascias.

 

La saison du printemps donne sa pleine expression à l’énergie du Bois, le pouls devient tendu comme une corde d’arc et les projets sortent comme les primevères au premier vent doux. L’activité physique redémarre, si cette énergie surgie trop violemment cela produit des allergies, des réactions fortes à l’environnement ; le méridien se charge et les crampes et douleurs se traduisent sur les trajets des méridiens bois : les genoux, les hanches, les flancs, les seins, les épaules, la nuque et la tête jusqu’aux yeux.

 

Seule une connaissance de Soi subtile, quotidienne, approfondie, procure une ré-harmonisation  rapide de ces fonctions, évitant ainsi un déséquilibre, ouvrant la voie au pathologique et à la perte d’unité intérieure. Il importe de se traquer soi-même." (2)

 

"Tableau de correspondances :

 

                                                               
Direction Est Organe Foie
Planète Jupiter Entraille Vésicule biliaire
Période du jour Aurore Orifice Oeil
Evolution Naissance Sens Vue
Nomination Clarté répandue Tissus Muscles, tendons
Qualité de l'énergie Réchauffante Secteur Ongles
Climat Tiède Trouble Spasmes
Mandat Vent Excrétion Larmes
Élaboration Embellissement Symptôme Agitation
Office Dissémination Bruit Cri
Métal Étain Expression Empoignade
Viande Poulet Émotion Colère
Graine Riz Couleur Vert
Fruit Prune Chiffre 8
Odeur Rance Note La
Saveur Acide    


 

L'émotion du Foie : La colère

 

Dysfonctionnements par excès d'énergie Bois :

 

Allergies qui se manifestent sous toutes les formes telles que : eczéma, asthme, rhume des foins, conjonctivite, oedème de Quincke.

Migraines et maux de tête de la région occipitale, principalement déclenchés par l'alcool, les repas riches, les contrariétés, le vent, les règles.

Troubles digestifs : crises de foie, calculs biliaires, constipation, hémorroïdes.

Tachycardie et poussée hypertensive due à l'anxiété.

Règles douloureuses, terrain fibromateux.

Troubles thyroïdiens : hyperthyroïdie avec amaigrissement.

Troubles oculaires : yeux sensibles, conjonctivite,herpès, myopie.

Irritabilité, nervosité.

 

 

Dysfonctionnements par vide d'énergie Bois :

 

Céphalées orbitales et frontales survenant le matin et pouvant durer plusieurs jours.

Paresse digestive permanente et mauvaise haleine.

Fatigue surtout au printemps.

Anxiété se manifestant par des tremblements et des spasmes musculaires.

Hypotension avec sensation de faiblesse.

Vertiges avec horreur du vide - Malaise en voiture, bateau, avion.

Congestion veineuse : varices, hémmoroïdes.

Peur, trac, phobies diverses, inhibition, introversion."(1)

 

                                                                                          

Sources  :

(1) Le guide du bien être selon la médecine chinoise, Yves Réquéna/Marie Borrel, Ed Guy Trédaniel

(2) link

 

 

Vous vous reconnaissez dans la description de l'article du blog, je vous propose de vous accompagner avec le Jin Shin Jyutsu, pour vous aider à vous harmoniser avec cette saison et l'élément Bois et aussi harmoniser le fonctionnement des méridiens Vésicule biliaire et Foie.


Le Jin Shin Jyutsu ou L'art du créateur à travers l'Homme de compassion est une "méthode" d'harmonisation des énergies agissant aux niveaux physique, émotionnel, mental et spirituel. Il consiste à poser délicatement un ou plusieurs doigts ou la main sur certains points d'acupuncture et à harmoniser le flux énergétique dans le méridien correspondant donc ici les méridiens
Vésicule biliaire et Foie.

La séance dure 1 h 15. Participation : à vous de la déterminer.

Je propose ces séances spécifiques de Jin Shin Jyutsu du 10 février au 21 avril. (Plusieurs séances sont souvent nécessaires selon les personnes pour harmoniser l'élément bois et les méridiens
Vésicule biliaire et Foie).

Les séances ont lieu sur rendez vous au 03 80 63 82 72 ou 06 89 73 23 52.

 

Lors de la prise du rendez vous, merci de préciser que vous venez pour une séance de Jin Shin Jyutsu pour harmoniser l'élément Bois.

 

 


 


 

 


 

 

 

 


Publié dans Médecine chinoise

Partager cet article

Repost 0

Cinq choses que mon chien m’a dites à propos de Dieu , par Lori Ann

Publié le par Laurent Caigneaux

Cinq choses que mon chien m’a dites à propos de Dieu

 

http://www.one-voice.fr/wp-content/uploads/2012/10/portrait-chien-fleur-585x377.jpg

 


J'ai une théorie au sujet des animaux de compagnie, sans jeu de mots, comme quoi Dieu est vraiment un chien. Oubliez le barbu sur un trône, l’Odin rusé et borgne, ou n'importe quelle déesse féroce brandissant épée ou crâne. Oubliez même les mollassons comme la compatissante Kwan Yin ou Hestia du doux foyer. Dieu a quatre pattes – ce qui veut dire que toute divinité anthropomorphe est clairement à deux jambes de la perfection.

Comment puis-je savoir que Dieu est un chien? Eh bien, les chiens m’ont toujours plus appris sur la nature divine que n'importe quel programme d'école du dimanche ou texte de sagesse antique. Et je suppose que si Dieu devait se révéler aux mortels, il le ferait habilement. Quel moyen plus astucieux qu’en se fondant au milieu de nous comme le meilleur ami de l'homme? Je veux dire, les anges sont une race raréfiée qui font de brèves apparitions passagères et ne restent jamais comme des hôtes à la maison. Mais les chiens se sont eux-mêmes insinués dans nos périmètres, nos maisons, et avouons-le, nos lits. Oui, Dieu se promène et dort chez nous sur ses quatre pattes.

Donc, voici cinq choses que Dieu, déguisé en mon chien, m'a appris sur la Vraie Nature. (Par cela, je veux dire la substance dont je suis faite, dont Dieu est fait et vous aussi).

Dieu est Joueur. Je ne dis pas que Dieu est un coureur de jupons (*), mais plutôt que Dieu a un penchant pour gambader en s’amusant. Attraper la balle est la pointe de l’iceberg des loisirs. Taguer avec d'autres chiens ou passer des heures interminables à la joie de faire couiner un jouet qui couine, tout point de la Vraie Nature étant follement ludique. Comme le dit Osho : "Le moment où vous commencez à voir la vie comme non-sérieuse, un enjouement, tout fardeau sur le cœur disparaît." Conclusion: Les chiens sont là pour nous rappeler que “Trop de travail abrutit” est une recette infaillible pour un cœur lourd et le signe que vous avez oublié que vous êtes un jeu incarné.

Dieu est Curieux. Enfant, ma série de livres préférée était celle d’un singe curieux nommé George. Mais elle ne le fût que jusqu'à ce que j'ai mon premier chiot et que je réalise que les singes n'étaient rien face aux chiens quand il s'agissait du désir implacable de découvrir -ce qu'il y a sous le tapis, le massif de fleurs, le couvre-lit. N’observez-vous jamais la tête de votre chien lorsque vous agissez étrangement? Cette tête inclinée de côté, comme si votre chien essayait de comprendre, oulà, qu’est-ce que tu fais ? Pas moyen que vous soyez ignorés, que ce soit pleurant de douleur ou hurlant de joie. Votre chien est perpétuellement curieux, sur vous et le monde. Vous, en tant que Vraie Nature, êtes également curieux de cette créature étrange appelée (entrez votre nom) et le monde matériel apparent qu'elle habite. La Vraie Nature, comme votre chien, sait que c'est une âme ayant une expérience centrée sur le corps, et non pas un corps ayant celle d’une âme.

Dieu est Pardon. Vous n'avez qu'à perturber méchamment votre chien une fois, pour savoir que cette créature a un système intégré de pardon. Nous ne parlons pas d'abus qui créent un animal craintif et sans défense (et même alors, les chiens sont prêts à rester fidèles). Je parle des erreurs, comme de laisser mon chiot assis sur le siège avant de la voiture, puis (après un crissement d'arrêt pour éviter l’autre voiture) avoir ramassé une boule de fourrure gémissant sur le sol. Ou la fois où j'ai laissé des œillets sur la table basse (alerte poison pour chien) et que mon chien a passé le jour suivant à vomir des pétales rouges. Ou encore, la fois où je suis devenue hystérique face à la énième flaque de pipi, envoyant le chiot se planquer sous le lit. Malgré mon mauvais comportement, mon chien refuse d'arrêter de me lécher le visage et de m'aimer. Dieu est comme ça. Vous avez entendu ce cliché, mais c'est vrai: Dieu, comme votre chien, aime inconditionnellement.

Dieu est Protecteur. Oui, vous m'avez bien entendu. Dieu est un peu comme un «bon berger» et un chien de garde mis ensemble, noble et vigilant à veiller sur nous. Quand un chien sacrifie sa vie pour nous sauver d'un ours déchaîné, Dieu peut aussi intervenir pour nous sauver de nous-mêmes. Ce sauvetage a été appelé le "salut" et implique la délivrance de notre nature divine de l'illusion que nous sommes mortels. L'illumination est tout est simplement se réveiller du rêve de l'esprit, le rêve qui indique que je suis séparée et que je suis seule. Comme un chien de garde qui garde les intrus à distance, Dieu effraye les croyances erronées qui nous ancrent dans une fausse réalité. Ainsi, Dieu aboie un peu comme un dogue, en basso profondo. Pas comme un petit chien contestataire, très nerveux.

Dieu Evolue. Si vos sourcils se soulèvent face à cette révélation,  détendez-vous tout simplement dans la possibilité que l'éternel, non-né, soi-immuable, explore également l'impulsion de grandir et de changer. Les chiens en tant qu’espèces montrent bien cela – de l'ascendance loup, les canidés ont muté en un large éventail de compagnons domestiques, de toutes formes et de toutes tailles. Les chiens de bergers, chiens de chasse, chiens de garde, sont juste quelques unes des permutations que Dieu a explorées dans sa manifestation en tant que chien. Certes, nous avons façonné la trajectoire de l'espèce, tout comme Dieu a sûrement façonné la trajectoire de l'humanité. Andrew Cohen, dans son livre Evolutionary Enlightenment, a la même idée. Il dit, "Dieu est toujours désespéré de croître. Dieu est infini dans le royaume non-manifesté. Mais dans le royaume manifesté Dieu n'est pas infini, Dieu ne peut se connaître lui-même, ou elle-même, que dans la mesure où les êtres conscients sont effectivement capables de s'éveiller à leur propre nature absolue”. En d'autres termes, nous sommes l'infini jouant dans la terre du fini et apprenant au sujet de notre Soi à travers la croissance et le changement.

Depuis que je me suis réveillé de mon moi de rêve il y a cinq mois, la vie s'est déroulée avec une fraîcheur inégalée, un émerveillement et une innocence que j'ai imaginée être un peu comme un enfant de deux ans pour qui le monde est si nouveau. Si je me sens comme un enfant en bas âge, alors qu'en est-il pour les chiens, qui sont vraiment Dieu? En 2009, des chercheurs ont déterminé que, selon plusieurs mesures comportementales, les capacités mentales des chiens sont proches de celles d’un enfant de 2 à 2,5 ans. Dieu est un chien. Je termine là dessus, sans même avoir à épeler Dieu à l’envers**.

La Conscience est ici (wouf!)

* Laurie fait un jeu de mot intraduisible entre player et play-a
**God= dieu, à l’envers Dog =chien

 

Auteure : Lori Ann


Page originale traduite par Christine– Vous êtes invités à partager ce texte à condition de respecter son intégralité et d'en citer la source : blog de Christine link

Publié dans Inspirations

Partager cet article

Repost 0