Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

4 articles avec kototama

Initiation à la pratique de Kototama les 30 septembre et 1 octobre 2017

Publié le par Laurent Caigneaux

Initiation au chant des mots-âmes :

Kototama futomani :

Les 50 sons de la création de l'univers

Les 30 septembre et 1 octobre 2017

 

Au commencement était le Verbe…

Kototama permet ce retrouver le verbe créateur, la parole inspirée, résonante

Kototama ou chant des mots-âmes est une pratique sonore, vibratoire, énergétique très ancienne, originaire du japon.

Les sons chantés permettent de nous réaccorder sur notre essence profonde, sur note fondamentale. Kototama permet de retrouver le Verbe créateur, de pouvoir résonner avec l'intelligence du cœur plutôt que de raisonner dans l'intellect de notre cerveau gauche.

Les apports de Kototama pour le quotidien sont multiples :

- perception, expression des pensées et des émotions facilitées,

- amélioration de la qualité de présence,

- meilleure perception, écoute de soi, des autres,

- reliance aux plans subtils facilité,

- connexion renforcée avec notre essence,

- stabilité intérieure, indépendante des conditions de l'environnement,

- accès à la présence à soi, au monde dans l'Ici et maintenant,

- adaptabilité renforcée aux mouvement changeants de la vie,

- etc....

La pratique de kototama est un outil concret permettant d'améliorer la qualité de vie, de pouvoir être pleinement soi-même dans le monde;

Il n'est pas nécessaire de "savoir" chanter juste pour pratiquer Kototama.

Ce stage vous offrira également l’opportunité de recevoir un Misogi (purification énergétique par le son).

Le stage alternera des temps d'enseignement, de chant des mots-âmes et de présence silencieuse permettant à l’essentiel de pouvoir être vécu.

Pour plus d'information sur le kototama cliquez sur le lien suivant : Le kototama et ici http://onsei-do.blogspot.fr/p/kototama.html

Horaires : 9 h 30 - 18 h.

Lieu du stage : 11 impasse Louis Gaitet 21160 Marsannay la Côte

Participation : 170 €

L’inscription est prise en compte après réception du bulletin accompagné d’un versement de 55 €. En cas d’annulation de votre part par courrier moins de 14 jours avant le début du stage, cette somme sera retenue.

Un paiement échelonné est possible, je vous invite à me contacter.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez me contacter au : 06 89 73 23 52 ou 09 50 43 45 23 ou à laurent21c@hotmail.com

.........................................................................................................................................................................

Bulletin d’inscription : Initiation au Kototama : Kototama futomani

Les 30 septembre et 1 octobre 2017 

A retourner à Laurent Caigneaux, 11 impasse Louis Gaitet, 21160, Marsannay la Côte

Je joins un chèque de 55 € à l'ordre de Laurent Caigneaux pour valider mon inscription. En cas d’annulation de ma part par courrier moins de 14 jours avant le début du stage, cette somme sera retenue.

Nom :.....................................................Prénom :.......................................................

Adresse :.............................................................Code postal :..............................

Ville :....................................................Téléphone :..................................................

Email :..................................................................

Signature :

Publié dans Kototama

Partager cet article

Repost 0

Misogi : procesus initiatique

Publié le par Laurent Caigneaux

J'ai la joie de vous proposer un processus initiatique de transformation et de cheminement vers la reconnaissance de votre espace intérieur doux, paisible silencieux.
Ce processus contribue à vous replacer dans votre dynamique de vie, à développer une lucidité, un discernement pour une/des situations de votre vie. Il est un soutien pour toute difficulté physique.

J'utiliserai pour ces misogi (purification en japonais :
http://laurentcaigneaux.over-blog.com/pages/Misogi-8195590.html ) les sons du principe de kototama http://laurentcaigneaux.over-blog.com/pages/Le_kototama-3183212.html

Ces 10 ou 21 misogi, un par jour, ont une durée de 30 min à 1 h. Ces misogi sont accompagnés de reiju (transmission) ou de kaji (bénédiction), ce sont des temps intenses au niveau énergétique, ils ont une action profonde aussi sur les plans physique, émotionnel, mental et spirituel.

Je vous le propose en version :

- 10 j, qui en alchimie vibratoire correspond à l'arbre des séphiroth appelé : arbre de la lumière

- 21 j, qui en alchimie vibratoire correspond à l'arbre des séphirot appelé : arbre de la ténèbre (montée et descente ou l'inverse dans l'Arbre de Vie).

L'arbre de la ténèbre propose un travail complet, en profondeur, englobant tous les aspects énergétique et vibratoire de l'être.

La participation par séance de misogi est de 15 €. Je précise que ce chemin se parcourt sans jour d'interruption, je vous demande donc un engagement sur la durée (10 ou 21 j).

Cette proposition d'accompagnement fait écho en vous, je vous invite à me contacter par téléphone pour plus de renseignement ou pour la mise en place des horaires de ce processus.

Dans la joie de vous accompagner dans le déploiement de la joie présente en vous.

Laurent Caigneaux - Praticien en kototama
09 50 43 45 23 - 06 89 73 23 52
11 impasse Louis Gaitet, 21160 Marsannay la Côte
http://laurentcaigneaux.over-blog.com/

Publié dans Kototama

Partager cet article

Repost 0

Misogi

Publié le

Misogi

 

Le misogi par les sons de kototama consiste en une purification vibratoire, énergétique, physique, émotionnelle, mental et spirituelle et un réalignement sur notre état originel. Il invite au lâcher prise et à se placer intérieurement et corporellement dans l'ici et maintenant. Cette pratique a un effet apaisant, ressourçant, dynamisant et permet une libération des tensions.
Ce misogi qui est une douche et un enveloppement sonore comprendra l'utilisation dans la même intention de bols tibétain, gong, cloches et tingshas.

Déroulement de la séance : assis ou allongé, après un temps de présence dans l'accueil du Silence, je chante divers mots-âmes ou kototama, enseuite je me rends vers chacun de vous avec bols tibétains, gong, cloches ou tingsha, enfin je vous propose un un nouveau temps d'écoute des sons du principe de kototama. Nous terminons la séance par un temps de silence et d'accueil de qui vous êtes en cet instant.


Participation : 10 €

Pour plus d'information concernant le kototama : http:// laurentcaigneaux.over-blog. com/pages/ Le_kototama-3183212.html

 

 

 

 

Publié dans Kototama

Partager cet article

Repost 0

Le kototama

Publié le

 

Le kototama


idee-koto.jpg

 

 

 

Définition :

Kototama est un mot japonais signifiant mot âme ou mot du joyau ou esprit du mot.

 

Origine :

Le Kototama est une pratique ayant des liens avec la religion japonaise animiste : le Shinto.

 


"L'énergie universelle (le ki) se manifeste par l'intermédiaire du kototama (âmes-mots) qui la divise en 50 fonctions différentes, origines de tous les phénomènes. Ces mots âmes sont des sons (mais pas exactement dans le sens où nous entendons généralement ce mot). Ils sont à priori les dimensions de l'univers et se manifestent à travers les 8 rythmes du yin et yang. Ils représentent les fondations mêmes de notre constitution spirituelle et de l'univers tout entier.

...

Le kototama est la source de toute vie et de toute création. Il est l'énergie fondamentale et indivisible de l'univers, créatrice des formes et des fonctions de l'esprit universel, (le ki) et donc de la constitution spirituelle de l'être humain.

Les cinq voyelles A, E, I, O, U, ou sons-mères, sont les dimensions à-priori de l'univers; elles précèdent les vibrations et les sons audibles. Les huits consonnes Hi, Ni, Si, Ri, Ti, Yi, Ki, Mi, ou rythmes-pères, sont les rythmes du Yin et du Yang, le point d'où naissent la polarité et la vibration.


En se combinant les son-mères et son-pères créent les vibrations qui se cachent derrière toute manifestation. Cette combinaison, c'est le langage des sphères; la conscience elle-même, la réalité immuable cachée derrière le changement, le commencement sans commencement. Cette réalité n'est pas soumise au temps et à l'espace; elle se trouve toujours "ici et maintenant" et elle est ce qui est le plus proche de nous, c'est à dire nous-mêmes. Elle imprègne le monde de la forme et nous immerge dans l'océan de l'infini. La mère de l'infini est constamment enceinte du monde de la forme.
Selon le shinto, son kototama est "shin rei kai", le monde spirituel divin, le royaume des dieux.

...

Le kototama n'existe qu'à travers son expression, c'est à dire les formes et les fonctions du monde relatif et les sensations que ce monde provoque. Chaque kototama prononcé, pensé, ou exprimé par le mouvement, nous influence à la fois physiquement et spirituellement. Les religions recherche le pouvoir du kototama à travers le chant et la prière. Considérer le mouvement comme esprit et conscience, et l'étudier sous cet angle, c'est également étudier le kotatama.

...

Les êtres humains peuvent utiliser le kototama pour penser et parler; cette faculté nous ouvre l'accès à la liberté absolue. Si nous ne mettons pas cet immense potentiel en oeuvre, nous gâchons la plupart de nos efforts et ce que nous créons ne possède que rarement une véritable valeur. Selon Emerson : "L'Homme est la nature faite conscience".

Les êtres humains n'ont pas inventé le langage. Le langage des sphères  (le  kototama) a créé l'être humain et est devenu une faculté humaine.

...

Les chercheurs essayent de découvrir les origines de la conscience. Pour ce faire ils utlisent cette conscience. Sans le kototama, la faculté d'abstraction et la créativité nécessaires à cette recherche n'existeraient pas. Les animaux ont leurs cris et leurs sons - otodama - esprit du son, mais sont incapables d'utiliser le kototama pour diriger leur conscience; ils ne peuvent donc pas diriger leur propre destinée spirituelle. Ses capacités de jugement et son langage déterminant la qualité d'une société, les progrès de l'humanité dépendent de l'évolution de son intelligence intuitive et du langage qui lui permet de s'exprimer.

...

Le kototama, l'esprit du son, est le pouvoir de la vie et de la conscience. c'est le pouvoir par lequel l'individu crée son corps et vient au monde et, également celui qui permet de saisir le sens de l'existence.

...

 

 William Gleason "a la source spirituelle de l'aikido - le kototama"

 

 


Le son U


Le kototama U correspond au infini, c’est-à-dire ce qu’il y avait avant la création de l’univers. De ce fait, lorsque le se manifeste, il s’agit de la vibration U qui est émise.  C’est une dimension qui n’est pas intellectuellement imaginable. En fait, lorsqu’on considère l’univers et que l’on enlève tout ce qu’il contient, alors il reste une espèce de « toile de fond », support de l’univers. C’est cette dimension qui correspond au son U.


Le son SU


L’univers était donc précédé du infini, le son U, qui précède toute création.  De ce absolu a pourtant jailli l’univers : il s’agit alors de la manifestation du son SU.  SU est le pouvoir créateur ; sans lui, le aurait stagné sans changer pendant toute l’éternité. C’est donc l’amorce qui a déclenché le mécanisme de création.


Le son I


Le kototama I agit en étroite relation avec le kototama SU.  SU est le pouvoir créateur, mais I insuffle la vie à la matière créée par SU ; c’est le pouvoir moteur de la vie.


Le son A


Le kototama A correspond à l’expansion de l’univers.  Il est également à la source de la conscience que chaque être possède en lui. C’est le lien qui nous relie avec notre origine, et qui nous permet de comprendre que chaque être s’inscrit dans la continuité de cette expansion de l’univers.  En bref, toutes nos croyances religieuses et métaphysiques sont stimulées par le son A.


Le son E


Le kototama E correspond à notre intelligence, c’est-à-dire notre façon de percevoir l’univers dans lequel nous vivons. De ce fait, notre capacité de discrimination, c’est-à-dire de distinguer les différents phénomènes que l’on voit autour de soi, est la manifestation du son E.


Le son O


Le dernier des six principaux sons, le kototama O, se manifeste par la cohésion et l’organisation des éléments constitutifs de l’univers. Les liaisons moléculaires, pour donner un exemple, sont dues à l’émission du kototama O.


En résumé


  1. La vibration U est émise : la « toile de fond » de l’univers apparaît.  
  2. La vibration SU déclenche l’apparition des éléments constitutifs de l’univers.  
  3. La vibration I insuffle la vie dans la matière.  
  4. La vibration A donne à chaque être créé la conscience de soi.  
  5. La vibration E lui donne également l’intelligence et la perception.  
  6. La vibration O permet la cohésion et la distribution de l’énergie dans les éléments constitutifs de l’univers.

Publié dans Kototama

Partager cet article

Repost 0