La méditation selon Adyashanti

Publié le par laurentcaigneaux.over-blog.com

Texte issu du blog de Patrice Gros,Eveil impersonnel : link
La véritable méditation n'a ni direction, ni but, ni méthode. Toute méthode vise à atteindre un certain état d'esprit. Tout état est limité, transitoire et conditionné. La fascination pour les états mène à l'asservissement et à la dépendance. La véritable méditation est de rester présent en tant que conscience primordiale.

La véritable méditation apparaît spontanément dans la conscience quand l'esprit n'est pas fixé sur des objets de perception. Quand vous commencez à méditer, vous remarquez que l'esprit est toujours dirigé vers un objet quelconque, qu’il s’agisse de pensées, de sensations corporelles, d’émotions, de souvenirs, de sons, etc. Il en est ainsi car l'esprit est habitué à se concentrer sur les objets et à se contracter. Alors, l'esprit interprète machinalement ce dont il est conscient (les objets) de façon compulsive et déformée. Il se met à tirer des conclusions et à faire des suppositions basées sur des conditionnements passés.

Dans la véritable méditation, tout objet est laissé à sa fonction naturelle. Cela veut dire qu'aucun effort ne doit être fait pour manipuler et supprimer un quelconque objet dont on est conscient. Dans la véritable méditation, l’accent est mis sur le fait d'être conscience ; non pas d'être conscient d'objets, mais de rester présent en tant que conscience primordiale elle-même.




Publié dans Méditation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article